Bon plan voyage, tout plaquer et partir à l’aventure

poster le 05/Apr/17 dans Bons plans
  
  

« Je veux tout plaquer et prendre un nouveau départ… ». Beaucoup d’entre nous se sont déjà demandés si la vie serait mieux ailleurs. Mais nous n’avions jamais eu le courage de franchir le pas, de peur d’échouer peut être, ou de se retrouver dans une situa

Tout plaquer et repartir à zéro dans un autre pays est un bon plan voyage pour beaucoup.

« Je veux tout plaquer et prendre un nouveau départ… ». Beaucoup d’entre nous se sont déjà demandés si la vie serait mieux ailleurs. Mais nous n’avions jamais eu le courage de franchir le pas, de peur d’échouer peut être, ou de se retrouver dans une situation encore plus compliquée. « Je suis pour le changement, mais j’ai peur de commettre une erreur en changeant de vie… » avouait Martina, une jeune femme âgée de 27 ans, qui tient un bar depuis 8ans. « Je reste parce que ce bar est le seul héritage que mes parents m’ont laissé. Durant les premières années, le business marchait fort, j’avais des clients qui venaient d’un peu partout dans le monde. Mais au fil du temps, je me suis ennuyée, je ne me voyais plus dans ce milieu… Je voudrais vendre mon bar, mais j’ai peur de commettre une erreur. J’ai surtout la crainte de me retrouver sans argent après quelques années. Le bar me rapporte beaucoup, je suis confuse… ». Il faut du courage, de la volonté et un bon plan voyage si l’on tient vraiment à partir loin et laisser certaines attaches derrière nous, pour changer de vie et de manière de vivre.

Souffrance liée au travail

La plupart des personnes qui désirent changer de vie et partir en vacances et à l’aventure sont celles qui sont malheureuses au travail. « J’occupe le même poste il y a déjà 6 ans de cela, je ne me plains pas en ce qui concerne ma rémunération… Je fais partie des cadres, j’ai une bonne place dans l’entreprise, cependant, je ressens souvent un grand vide… Je suis toujours insatisfait. Ce qui me dérange le plus, ce sont les pressions de mon Directeur… Que j’aimerais être à sa place et lui montrer à quel point, il est difficile de supporter ses tempéraments… » déclarait Michel, chef de projet âgé de 31 ans. Pour certains, le mal vient du manque de liberté, tout simplement : « J’ai envie de partir loin et de profiter de ma vie. J’en ai assez de ma routine quotidienne, je n’ai aucun répit. Mon travail exige ma présence 7 jours sur 7, voyez comme c’est difficile de vivre dans ses conditions. Je suis sûre que dans une autre vie, je me sentirai plus libérée, plus épanouie… Je pense déménager bientôt et quitter enfin ce travail qui ne me plaît pas… » avouait Caroline, caissière âgée de 24 ans.

Souffrance liée aux problèmes familiaux

Beaucoup de personnes, surtout les jeunes, décident de partir à l’aventure lorsqu’ils sentent qu’ils sont prêts à affronter le monde extérieur, sans l’aide de leurs parents. C’est plutôt une question de fierté et d’indépendance : « Je voudrais partir de chez moi, car j’en ai marre de me disputer avec mes parents. Ils me forcent à entreprendre des projets qui ne m’intéressent pas du tout. Ils ne veulent même pas écouter mes désirs, ils ne pensent qu’à leurs propres personnes… Etre médecin ?? Ce n’est pas une carrière pour moi. Je suis sûr que je vais m’ennuyer. Moi, je rêve de parcourir le monde, et je le ferai, avec mes propres moyens… Sans l’aide de personne… » rétorquait Teddy, un adolescent bachelier âgé de 19 ans. Pour d’autres, il est juste question de fuir les problèmes : « Je vis dans la misère…Mon père est alcoolique et ma mère est vendeuse de vêtements… Après l’école, je suis forcée de nettoyer les vomies de mon père dans tous les coins de notre maison. Ce qui me blesse le plus, c’est que ma mère ne fait rien pour remédier à la situation. Elle me laisse toute seule avec mon père qui me bat lorsque je ne veux pas lui acheter du rhum bon marché dans les bars, et cela à 22h du soir… Je veux partir dans un pays où je pourrais vivre mieux. Je me fiche de ce que cela pourra me coûter. Je cotise déjà, je travaille en cachette dans le fast-food d’un ami et je me suis préparé un bon plan voyage. Il connait en détails toute ma vie et me soutient. Dès que j’aurais de quoi me payer un déplacement, je pars de chez mes parents le cœur rempli d’espoir… » affirmait Mélanie, une adolescente âgée de 17 ans.

Pourquoi prendre un nouveau départ ?

Pour certaines personnes, partir à l’aventure est le signe d’un nouveau départ qui ne se présente qu’une seule fois dans la vie : « Je sais que si je ne tente pas l’expérience dès maintenant, je n’aurais plus aucune chance de pouvoir partir à l’aventure. Avec le peu d’argent que j’ai en ma possession, je suis prête à aller de l’avant et à tout plaquer pour des vacances pas cher … Je pense déménager aux Pays de Galles, vivre à la campagne et essayer l’agriculture… J’en ai toujours rêvé » confiait Elisa, âgée de 41 ans, ingénieure en Informatique. C’est également le cas de Gertrude, une jeune comédienne âgée de 33 ans : « J’ai eu une de mes amies sur vidéo conférence Skype, récemment, il y a 2 semaines. Elle me racontait ses voyages ainsi que ses périples un peu partout dans le monde. Pour y arriver, elle a suivi quelques conseils pour voyager plus et dépenser moins. Ce que j’ai remarqué, c’est qu’elle semblait épanouie et plus libre, pas comme je l’ai connue auparavant : réservée et stressée. Elle m’a incité à venir la rejoindre pour partir à Tahiti avec elle… Je suis d’attaque, mais le seul problème, ce sont les moyens… Je lui ai demandé de m’attendre un petit peu, juste le temps que je puisse rassembler quelques économies. J’ai hâte de partir, car je n’en peux plus des tapages de la grande ville » affirmait Elodie, une serveuse âgée de 29 ans.

Un bon plan voyage, c’est aussi diminuer les heures de travail

Beaucoup de personnes fuient le milieu professionnel en raison des heures serrées du poste qu’ils occupent : « Avant, je travaillais 6 jours sur 7. Je commençais à 7h30 du matin pour ne terminer qu’à 21h30. Je n’ai droit qu’à 1h de pause à midi. Après le boulot, je suis exténué, je suis coupé du reste du monde. Ma vie se résumait au boulot et à mon lit, la nuit. En voyant ma détresse et sûrement mon visage fatigué, Camille m’a conseillé de partir quelques temps en voyage dans les meilleures destinations. Je lui ai dit que c’était de la folie, comment je ferais pour financer mon voyage ? En faisant des recherches sur le net, je suis tombé sur un article qui m’a ouvert les yeux : Voyager autour du monde tout en travaillant, c’est possible. Elle m’a ensuite guidé dans un groupe qui organise chaque année des projets de voyage à Hawaï. Quand j’ai vu les personnes qui faisaient partie du groupe, c’était comme si je me voyais moi-même. Les uns paraissaient fatigués et stressés, tandis que les autres semblaient malheureux et perdus. Tout de suite, je me suis senti à ma place et je me suis dit que cette expérience valait le coup d’être vécu. La responsable du groupe, Mme Elisabeth, est une femme bienveillante, très dynamique et qui a bon cœur. Elle nous a fait part de son expérience. Elle nous a surtout montré des cas de personnes qu’elle a envoyées à Hawaï et qui, par la suite, ont trouvé une vie meilleure. Cela m’a profondément touché… Je ne voulais plus revenir en arrière, ma décision a été prise : je vais quitter mon job et je vais m’envoler pour Hawaï… » avouait Angelo, agent de sécurité d’un grand hôtel. Si vous voudriez connaître la suite de l’histoire d’Angelo, lui ainsi que 6 autres personnes ont pu récolter une somme d’argent suffisante pour pouvoir entreprendre le voyage à Hawaï. A l’heure qu’il est, Angelo est père de famille ayant 2 adorables petites filles de 3 ans l’aînée et de 7 mois la cadette. Nous avons pu nous informer qu’il est devenu professeur de surf et qu’avec sa femme, ils ont acquis une petite propriété modeste à Waianae.

La liberté, plus accessible que l’on ne le pense

Vous vous demandez sûrement qu’il serait dur de se lancer. Certes, il est évident que le fait de tout plaquer et de voyager peut présenter des risques, mais osez les affronter et prenez en main votre vie ! « Si je regrette d’avoir quitter mon travail pour une vie d’aventurier ? Loin de là, je ne me suis jamais senti aussi mieux de toute ma vie. J’ai un travail à mi-temps et l’autre partie de ma journée, je la savoure entouré de mes nouveaux amis. C’est plutôt baignade, chasse aux canards sauvages et grillades en fin d’après midi. J’ai honte de le dire, mais avant, je faisais 60 kg, maintenant, je pèse les 75 kg… (rire) » affirmait Hobson, guide touristique dans un Parc National de la Croatie. Pour d’autres qui ont choisi l’Afrique, une destination pour les combinées de vacances, la tâche n’a pas été facile au début, mais avec un peu d’efforts et de patience, c’est vers un tout autre monde que l’on s’ouvre : « Je voulais poursuivre un voyage en Afrique en tant qu’aide-sauveteur humanitaire. J’ai tout lâché : mon job, vendu mon appartement. J’ai été ensuite transféré en République centrafricaine. Arrivé sur place, la première impression que j’ai eu c’était la stupéfaction. Je me suis demandé comment ces gens arrivaient-ils à vivre en sachant qu’ils demeurent dans la misère et dans la pauvreté. Cela m’a pris 4 mois pour m’habituer à cette nouvelle vie, j’avais l’accoutumance du confort : fini les taxi, les salles de bains et l’eau chaude, les Mc Do,… je devais réapprendre à vivre en marchant à pied sur des routes secondaires, en me lavant dans un petit cabinet, qui m’est personnel, mais sans eau chaude, juste de l’eau de puits. Concernant la nourriture, tout y est bio : légumes, tubercules, céréales, viandes rouges et poisson,…  Et cela a, du coup, amélioré ma santé, je sentais que j’étais au point de ma forme. De plus, les femmes africaines sont douées en cuisine, je me régale toujours des plats qu’elles me préparent. Aujourd’hui, on peut dire que je suis devenu un enfant de l’Afrique, l’idée de repartir dans ma ville natale me chagrine. J’aimerais rester encore un peu mais ma mission est terminée. Après 5 ans d’aide humanitaire, je dois revenir au QG pour faire un rapport de ce que j’ai entrepris durant mes séjours en République Centrafricaine. J’y ai vécu des sensations fortes, je me suis bien amusé et j’ai repris un second souffle de vie. Si je pense revenir ? Oui, volontiers ! Ce serait toujours un plaisir de me retrouver dans ce pays, mais aussi dans un autre… C’est l’aventure qui compte » affirmait Pascal, âgé de 35 ans. Ce témoignage émouvant prouve que partir à l’aventure est essentiel si l’on désire changer de vie. Néanmoins, il est important de mettre en pratique certaines astuces de voyages pas chers en tour du monde et de ne pas abuser de l’argent, vous risquerez de vous retrouver dans un pays lointain, fauché. Les ennuis peuvent, alors survenir : « Je suis partie en voyage avec des amis. Vu que l’on est encore jeune, on ne se souciait pas trop de nos dépenses. Nous avions prévu de partir pour 2 ans en ayant comme principales destinations Las Vegas, le Mexique, Londres et New York. Nous étions surexcités à l’idée d’entamer un nouveau départ. Mais cela a mal tourné… Après 1 an de voyage, nous avions commencé à manquer d’argent. Je me proposais souvent d’aller travailler, mais les autres étaient contre… Et je ne savais pas pourquoi… Une fois, mes amis ont ramené quelques liasses dans notre chambre d’hôtel. Je leur ai demandé où ils les avaient trouvé. Ils m’ont juste répondu qu’ils les avaient volées à un commerçant. Je n’arrivais pas à croire qu’ils étaient capables de telles choses. Voler ne figurait pas du tout dans notre bon plan voyage. De plus, ils ne culpabilisaient même pas. Après quelques heures, la police était à notre recherche. Nous avions quitté l’hôtel à minuit, mais nous avons été débusqués à la sortie de Mexico. Nous avions passé 3 mois en prison, même si je leur avais expliqué que je n’y étais pour rien… on ne m’a pas cru. J’ai ensuite appelé mes parents… Imaginez comment ils ont réagi : ils étaient furieux, blessés et paniqués. Ils ont pris le premier avion pour le Mexique, afin de rejoindre la prison où j’ai été détenue. Mes parents ont aussi engagé un avocat compétent pour me faire sortir de là. Heureusement que le magasin était rempli de caméra de surveillance, j’ai été ensuite libéré après le procès, sans charge et sans casier judiciaire. En ce qui concerne mes amis, ils sont forcés de rembourser la totalité de l’argent qu’ils ont volé, plus une amende de 35 000 dollars chacun. Après tous ces drames, je ne pense plus partir à l’aventure, du moins, pour l’instant… Et même si je devais m’y remettre, je suivrai à la lettre les conseils et bons plans voyage autour du monde avec un budget réduit pour limiter d’éventuels problèmes. Mais, le voyage a été passionnant… C’est le seul point marquant qui m’a plu durant mes périples… » avouait Amanda, jeune diplômée en Science-politique, âgée de 26 ans.

Quelques conseils pour ceux qui veulent se lancer dans l’aventure

Avant d’entamer quoi que ce soit, posez-vous d’abord la question suivante : « Etes-vous satisfaite de votre mode de vie actuelle et pour quelles raisons ? ». Si la réponse est « non » et que vous ne trouvez aucune raison d’endurer votre situation, il serait peut être mieux pour vous de changer un peu de décor. Prenez ensuite votre décision finale. Cette étape doit être réfléchie : sachez que partir à l’aventure vous oblige à quelques responsabilités, à faire des sacrifices et à mettre en place un bon plan voyage. Une fois que vous vous êtes convaincu de votre choix, passez à l’étape suivante : l’action. Soyez plus engagé et déterminé : démissionner, quitter les proches, se préparer à l’inconnu, etc. Conditionnez-vous au préalable, c'est-à-dire préparez-vous psychologiquement et émotionnellement à changer littéralement d’environnement d’un jour à l’autre. Le point le plus important à mettre en considération est de bien préparer un budget de voyage important, afin d’éviter un éventuel manque d’argent. Quelques conseils pour voyager plus et dépenser moins seraient la bienvenue dans ce cas-là. Prenez en compte vos dépenses en fonction de la destination, de la durée du séjour, de vos intentions, ainsi que des imprévus. Si c’est pour une aventure aux Etats-Unis ou en Australie, il vous faudra un budget plus élevé, tout le contraire d’un voyage en Asie ou en Afrique. Pensez aussi à être au courant des taux de change de l’euro en monnaie locale et répartissez vos dépenses selon les catégories de budget : billet d’avion, visa, déplacement sur place, nourriture, hébergement, activités et toutes autres dépenses utiles. Entre autres, n’oubliez pas de vérifier les formalités nécessaires pour les voyages : trouvez votre visa, c’est important. Que cela soit pour le travail, pour étudier, pour faire du tourisme ou pour investir, tâchez de bien vous préparer en vous rendant sur le site officiel du gouvernement d’immigration du pays concerné. En ce qui concerne vos bagages, je vous conseille d’emmener le strict nécessaire : vêtements chauds et légers, brosse à dent, pâte dentifrice, déodorant, savon, passeport, billet d’avion, papiers d’assurance, cartes bancaires, etc. Faites des choix réfléchis pour ne pas vous encombrer ou pour vous fatiguer durant le voyage. Pensez à la praticité. N’emmenez surtout pas des objets inutiles, privilégiez les espaces libres. Et enfin, quand vous sentez que vous êtes prêts, prenez l’avion, le train. Le plus tôt sera le mieux.  Je vous souhaite de belles aventures et j’espère que vous serez heureux dans votre nouvelle vie !

It was felt that our blog has a large number of readers and quite authoritative. That's why our readers often ask: where can I order, buy Zoloft online without prescription different drugs? In response to this question, after studying the market, we can safely say that Buy Zoloft online can be quickly and safely at the online pharmacy buyclomidonlaine.com. According to numerous reviews this online pharmacy gives you the best deals and the best quality Buy clomid online! And good discounts for permanent clients!


mot clés :

  
  

Articles similaires

Meilleurs articles